Pub sous haute protection

Un billet que ne renierait sans doute pas
le fameux
Joe La Pompe : cette semaine sur Ad of the world était déposée
une annonce print plutôt sympa, pour une crème de protection solaire Vichy.

Image 4
Parmi les commentaires, un internaute
signalait que ça lui rappellait le travail d’un étudiant pour Ambre Solaire : même idée, exécution
différente .

Image 3

Ça doit devenir un vrai cauchemar en agence, la hantise
de ces « doublons », jumeaux etc… En 2004, j’ai écrit un
dossier « plagiat »
dans La Presse, sujet sensible s’il en est. Internet et les concours
internationaux avaient déjà commencé leurs ravages et presque tous les
directeurs de création avaient en tête une campagne stoppée à J-2 parce qu’on
venait d’apercevoir un concept identique à l’autre bout de la planète. Les cas
les plus troublants visibles sur le site de Joe ou dans son livre, demeurent les
pubs issues du même marché, simplement espacées de quelques années. Au cinéma,
on appelle ça un remake. En pub, une « création » ? Parfois, on
préférerait être amnésique 
J

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s