Embarquement immédiat pour l’efficacité

Idead:DDBmarine

" Les jeux vidéos résistent à la crise " titrent les JT français  et leurs reportages de nous présenter ces joueurs atypiques ( ie ayant plus de 30 ans ), accros à leurs soirées jeux, en solo ou à plusieurs. "Canadian video game sales surge despite market fallout" annonçait il y a quelques semaines NDP group *: les ventes ont plus que doublé depuis 2006 au Canada, atteignant 2,1 milliards de CAN $. Comme aux USA, le dernier trimestre et décembre n"ont pas entamé cette tendance, malgré la récession et les ventes ont donc poursuivi leur croissance de 33 % annuels.

La seule chose qui nous console de nos misères est le divertissement et c'est pourtant la plus grande de nos misères. " écrivait il y a plusieurs siècles Pascal. Depuis, rien n'a bougé. On pense que quand les temps sont durs, on coupe le superflu. Mais c'est presque le contraire qui arrive. Les chiffres de fréquentation du cinéma et des activités culturelles sont en hausse eux aussi ( à tout le moins en France ). 

Outre les perspectives alléchantes de profits d'une industrie, il est intéressant de constater l'influence des jeux et de leur direction artistique dans la publicité et la communication auprès des cibles jeunes

Il y a notamment un type d'annonceurs qui n'échappe pas à la tentation de ressembler à cet univers : les armées. L'armée britannique a souvent démontré sa capacité à faire des pubs bluffantes, très "real tv" ou jeu de simulation, pour recruter. Ces jours ci, c'est la Marine Française qui pour la première fois de son histoire se lance en campagne de pub télé. 




Les messages sont signés par DDB et fonctionnent comme de vrais harpons. Le site expérientiel qui les accompagne, etremarin.fr, vaut lui aussi le déplacement ( conçu par Tribal DDB ): il constitue vraiment ( pour rester dans les métaphores marines ) un arsenal de moyens pour vous "embarquer". On vous propose de jouer un jeu de rôle, pour poursuivre la mission entamée, d'en découvrir d'autres ( déminages, combat au canon, etc… ) et de rencontrer de vrais marins, dans différents corps de métier. L'enjeu: recruter 3500 personnes cette année, dont 2000 matelots ( pour info, la Marine française emploie 48 000 personnes dont 8000 civils ).

Le site, vraiment à cheval sur la réalité de la marine et celle des jeux, s'avère n'être qu'une passerelle vers le site devenirmarin.fr où les choses plus techniques commencent et où l'on peut déposer directement sa candidature.

Les hasards de l'actualité rendent cette initiative plus intrigante et efficace encore.  Les dernières semaines, les cas de piratages en Somalie ont été nombreux. Des plaisanciers français sont d'ailleurs actuellement détenus par des pirates. Nul doute donc que cette campagne de recrutement opère aussi comme une campagne de communication positive pour la Marine ( qui jouit cela dit d'un capital sympathie élevé ). 

Il n'est pas neutre de constater que si la Marine utilise pour la première fois le média télé, c'est simplement pour le "rabattage" sur son site. Une stratégie qui se généralise, mais tout le monde ne peut pas utiliser un scénario accrocheur avec autant de pertinence…







*( source AFJV )
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s