Retour vers le présent

L’actualité de cette semaine donne l’occasion à IdeAd
(dont la mission est de toujours mieux informer ses fidèles lecteurs 🙂 ), de
revenir sur plusieurs sujets abordés dans les derniers mois… Uniqlo, IKEA, classement Interbrand, une semaine riche en marques !

Image 2

 Logorama le film, enfin diffusé 

L’équipe de Logorama a de
la suite dans les idées. J’espèrais effectivement des nouvelles de la diffusion
de ce court métrage du collectif H5, Grand prix de la semaine de la critique à
Cannes en 2009 et “acquisition permanente du Moma”. Un DVD est arrivé cette
semaine pour annoncer la diffusion du 15 minutes le plus
brandé
de l’histoire:
ce sera en France sur Canal + , le 16 octobre, dans le cadre de l’émission décalée
“Mensomadaire” qui fête sa 100 ième.

De Logorama, seules
quelques images avaient filtré et elles étaient très alléchantes. Le court-métrage
est à la hauteur de ce teaser. Il faut dire que H5 ( François Allaux, Hervé de
Crécy, Ludovic Houplain ) a une réputation à tenir. Créant autant pour l’industrie
de la musique que pour la pub, ils ont signé des clips célèbres: “The Child”
pour Alex Gopher ( qui avait inspiré une pub shortlistée à Cannes pour Vodafone
) et "Remind Me" pour Royksopp. Ce sont des habitués de Shots.

Visuellement, la maîtrise
est parfaite. Les logos se transforment en personnages, en décor et on est à
peine dépaysés. On réalise de nouveau, à visionner ces images, que la langue
universelle sur la planète, bien avant l’anglais, ce sont les marques qui composent
un vocabulaire sans frontière ou presque. “Coke” est paraît-il le deuxième mot
universellement partagé et compris après “ok”… Bref, dans Logorama, on décode
tout instantanément.


Là où le film surprend et ravit, c’est dans la narration et le détournement des
mascottes. Tout est un peu “crade” et rien n’est politiquement correct…


Le géant
vert fait peur aux enfants Haribo, insupportables tête à claques. L’influence
de Tarantino et des dialogues de Pulp Fiction est très palpable. Monsieur
Propre est gay ( on s’en doutait ), Ronald n’a rien de comique, et la pin up
Esso se fait pincer les fesses par le moustachu Mr Pringles. Je ne vous dis
rien de l’histoire, pour ne pas “brûler le punch”. Mais je souhaite à Logorama
une distribution mondiale rapide, en commençant par le Canada 😉

Des
nouvelles d’Uniqlo et de son fondateur

Idead dans son
post sur Uniqlo
rappelait que l’ouverture d’un flagship à Paris était imminente.
M Tadashi Yanai, le père fondateur de l’enseigne et l’homme le plus riche du
Japon, sera à Paris le 1er octobre pour l’ouverture du magasin avenue de l’Opéra.
À cette occasion, Le Figaro reprend des extraits d’une entrevue de M Yanai, fort
instructive. Quelques extraits: 

  • pour Tadashi
    Yanai, le vent de la crise est un vent favorable : au Japon, les ventes
    d'Uniqlo se sont envolées quand la croissance s'est essoufflée.

  • En
    Grande-Bretagne, après un faux départ, il a révisé sa stratégie. «
    Nous
    avions voulu nous comporter en Anglais
    , raconte au Figaro Tadashi
    Yanai.
    Finalement nous avons appliqué les recettes du Japon et ça a démarré.»

  • Ce n'est qu'un début :
    «
    Nous voulons multiplier nos ventes par 7 pour les porter à 54 milliards
    de dollars d'ici à 2020

  • À l'origine,
    Fast Retailing était une PME familiale d'Hiroshima fondée par Yanai père. «
    Les
    autres grands du textile japonais ont disparu parce qu'ils ne se préoccupaient
    que de leur profit. Moi, je me préoccupe du quotidien des gens»
    , assure celui
    M. Yanai

Ikea strikes again

Deux opérations innovantes
dignes de mention de la part d’Ikea … comme quoi le brand content, ça marche
La première: le retour de
la web série “Easy to assemble” , qui avait connu un vrai succès sur la chaîne
Damn Channel ( à lire dans
Influencia
).  La deuxième:  “Ikea Heights” , un soap tourné en secret dans un Ikea
californien et qui promet.  Vous
pouvez en voir des extraits sur
ikeaheights.com.

Enfin, le
classement tant attendu d’Interbrand

Interbrand a dévoilé la semaine dernière le classement 2009 des plus
grandes marques mondiales. Alors que Brandz 2009 annonçait une hausse de 2% de
la valeur des marques, Interbrand 
conclut à une baisse de 4 % soit
46,3 milliards de dollars.

Si les résultats d’Interbrand sont plus convaincants parce que plus en
phase avec la réalité économique, le classement laisse voir toujours autant d’incongruités.
Le président d’Interbrand France a beau affirmer que la méthode Interbrand est
la plus meilleure du monde (!) , quand on compare les deux méthodes, la candide que je suis n’y voit aucune différence. À vous de juger ! ( article LA Tribune )

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s