Le monde à l’envers

Capture d’écran 2010-04-18 à 21.09.45 

 

Mini-revue de pub transatlantique où l'on constate à nouveau que tantôt la pub nous fait prendre un peu de hauteur et des sentiers de traverse, tantôt elle nous ramène à de cruelles réalités et les pieds bien sur terre…

MERCI QUI ?

Capture d’écran 2010-04-18 à 20.55.52 

 Croisée à Montréal cette affiche s'étalant dans le métro et la rue. Qui témoigne d'une réalité triste à mourir. Et d'un sens de la stratégie pour le moins discutable.

Année après année, les médias québécois font leurs choux gras de la quantité de commerces montréalais où on ne peut plus se faire servir , ni même accueillir en français. Déclin du français, dark side du multiculturalisme, il est toujours dur de s'y retrouver quant à la véracité des statistiques sur le sujet. Mais la tendance a du vrai : le fait francophone coin Guy/Ste Catherine préoccupe peu le dépanneur. 

Quoi qu'il en soit… si on avait un doute sur la situation, nous voilà confortés : ça va mal. Assez pour que le gouvernement du Québec en soit à demander comme une faveur aux commerçants de bien vouloir parler français à leur clientèle francophone. 

Vous direz " non : le gouvernement se met dans la peau du consommateur qui parle au commerçant ". C'est la même chose et c'est pire : vouloir toucher les commerçants avec de l'affichage massif, c'est un aveu de faiblesse. 

On imagine bien la strat présentée : on va faire d'une pierre 2 coups, parler aux deux cibles, le public et les commerçants… Mais le ton est maladroit, trop gentil probablement pour imposer le respect.

Et surtout : pourquoi une pub ??? Pour "conscientiser" les francophones ou pour une fois encore afficher le drapeau ? Drapeau qui rime avec penaud en l'occurrence. Si les francophones sont écoeurés de leurs commerçants, la sanction devrait tomber naturellement et se passer de toute publicité: le client est roi, n'est-il pas ?

Maladie de la pub gouvernementale plus contagieuse en occident que le H1N1 : on ne gouverne plus, on communique. Moins difficile il est vrai. Plus cher peut-être … mais puisque les impôts arrivent 🙂

LA TETE SUR TERRE

Lachose:marithe 


Pour changer de registre du tout au tout, et pour prendre un bol d'air frais, la dernière campagne de Marithé+François Girbaud. Marque pointue et bien aimée des créatifs, tant pour ses campagnes que pour ses collections. La dernière cuvée est signée La Chose ( Pascal Grégoire DC , Steve Hiett photographe ). Elle est fidèle à la marque, toujours décalée, toujours en avance. Esthétique irréprochable, pas moralisatrice même si on sent l'environnement partout. 

La pub qui aère l'esprit et qui propose de l'évasion n'est pas si courante alors ne boudons pas notre plaisir. Certes la signature est en anglais ( marque internationale oblige ?).

Mais bon, c'est normal, c'est une pub française 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s