L’innovation, c’est long, surtout au début

Il y a quelques mois, IdeAd ne mâchait pas ses mots à l'égard des campagnes décevantes et insipides de Peugeot ( " Peugeot, y-a-t-il un pilote dans l'avion?"). Impossible donc de ne pas saluer les nouveaux spots pour le crossover 3008 , pas encore sortis en France ( ils seront lancés en septembre), mais qui roulent déjà dans quelques pays comme la Hollande ou la Suède: ce n'est pas encore un "Yes" de bonheur mais la marque au lion sort de sa léthargie. 

Peut-être est-ce l'air du temps ou celui que je respire depuis plusieurs mois, dans un contexte d'innovation technologique, de chercheurs et d'ingénieurs plongés dans des projets de R&D parfois déconcertants mais disons que les 4 spots de la campagne, signée BETC, m'ont franchement fait sourire. 

Le communiqué de l'agence explique qu'après la nouvelle signature ( Motion and Emotion ), il était temps de passer à l'action. Il n'y a pourtant pas grand chose en commun entre le spot historico/techno du début 2010 ("Alchemy") et l'essence du message de la campagne 3008.  Surtout on ne peut pas s'empêcher de comparer avec d'autres spots plus anciens ( Effets spéciaux ou celui de la 308 par exemple ) où la débauche technologique était surtout à l'écran et dans les factures de post-production des messages TV.

On ne peut donc que se réjouir quand on voit le retour aux bases de ces 30 secondes : la règle des 3 S, " Simple, Surprise, Smile", dans toute sa splendeur. Une pub bien ficelée c'est simple, çà nous surprend et çà nous fait sourire ( pour aider la mémorisation et l'attachement ).  

Sur le fond, c'est un vieux débat qui tient dans ses films. La haute technologie, le progrès technique, çà parait magique mais globalement, le chemin pour y arriver est ardu, chiant, parfois moche, souvent pénible. En deuxième lecture, se pose aussi la question des usages : à quoi sert l'innovation si elle n'est pas perçue par le consommateur comme un vrai plus ?

Alors qu'on a vu Citroën tenter de se vendre comme les meilleures allemandes ( souvent présentées comme des concentrés de technique ), il est heureux que Peugeot recentre son discours sur les avantages clients ( sans que ce soit non plus sous la forme de 1000 € de prime à la casse ). 

Discours simplifié et qui cesse de se prendre au sérieux, ce n'est pas la révolution publicitaire en marche; mais on l'espère, le signe que Peugeot is back on track ?

PS/ On est moins convaincus par le spot de la RCZ. Mais la ligne en affichage est là encore réussie " C'est vous qui l'achetez mais c'est elle qui vous possède ". 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s