Eaux de ville contre eaux de marque

Evianbbyinside 

 

Alors que la campagne Baby Inside d'Evian ( BETC Euro RSCG, photographiée par Nathaniel Gildberg ) s'apprête à démarrer en France ( après les US, la Russie, la Chine ou encore l'Australie ), un phénomène gagne du terrain à travers le monde et dans l'Hexagone : le branding de l'eau du robinet des villes. 

Il ne sera pas neutre d'observer combien de T-Shirts Collector de la série Baby inside vendue exclusivement chez Colette ( 30 € … ) seront écoulés à la fin de l'été. Ni même d'observer combien de fans de l'eau référence en matière de goût ( l'équivalent d'un diapason pour le goût ), iront au final downloader leur photo de bébé sur la communauté "Live Young".

Car au royaume de l'eau en bouteille, la France, rien ne va plus depuis la crise. Il suffit pour s'en convaincre de regarder les promos en magasin. Et de remarquer le sort difficile de toutes les eaux intermédiaires, des marques me-too sans grand capital de loyauté. Les plus grandes ( Evian un peu moins cela dit ) multiplient les offensives 2 packs pour le prix d'un et la grande distribution peine à écouler les stocks….

Lire la suite

Publicités

L’épidémie créative

 

Capture d’écran 2010-07-01 à 21.46.43 

 

"Célébrons notre
créativité!"

Non, çà n'était pas le slogan des Lions 2010.
C’était, cette année, le thème de la fête nationale du Québec, qui n’a
semble-t-il suscité aucun commentaire négatif, ni début de polémique. D'où
cette chronique un peu décalée ( on est plutôt dans les célébrations
canadiennes ces jours-ci ), puisqu'en plein Mondial, la question de l'identité
nationale et de son affirmation publicitaire est plus que jamais d'actualité.

Qu'y-a-t-il à redire face à un thème aussi flatteur
et aussi consensuel ?

La
créativité est aujourd’hui une
valeur sûre. Comme le sont l’écologie, le sexe, la modernité… La créativité
fait vendre, non pas au sens où l’emploient les créatifs qui clament leur
créativité et réclament la liberté de créer mais au sens où l’emploient les
marques d'entreprise, les villes, les pays qui veulent séduire. 

Après le
green washing, le creativity washing ???

Lire la suite