Le système Pantone

 Capture d’écran 2010-09-28 à 21.14.11 

Qui, dans les métiers de la pub, du design ou de la mode, ne connait pas Pantone, la bible des couleurs (2.000 teintes répertoriées, 3.000 avec les déclinaisons métalliques ou pastel) la bible donc qui permet de s'assurer, par exemple, que le rouge Coca-Cola est bien le même à New York, Paris ou Shanghai ? Mais qui sait à quel point cette marque est en passe de devenir un cas d'école du brand strechtching réussi ?

Car on connaît moins en effet l’univers étonnamment riche et varié de Pantone dont le socle est naturellement la couleur. La planète Pantone va de la carte de crédit aux boutons de manchettes en passant par son tout nouvel hôtel à Bruxelles.

Comme souvent dans les belles histoires de marque, l'innovation est au cœur de la stratégie voire de l'ADN de Pantone. D’ailleurs X-Rite, le numéro un mondial de la colorimétrie, ne s’y est pas trompé; en achetant Pantone en 2007 pour 180 millions $, X-Rite déclarait que cette acquisition allait leur permettre, entre choses, d’accélérer le développement de nouvelles technologies et d’innover en matière de business model. C’était un euphémisme…

Lire la suite

Le viral ? So mainstream !

Advertising Age, en collaboration avec Visible Measures, publiait il y a deux semaines les 10 spots "viraux" les plus visionnés de toute l’histoire du web, worldwild il va de soi. En mentionnant d'ailleurs la difficulté à décider si oui ou non on parlait bien de "viral". Pas de réelle surprise mais tout de même quelques enseignements à tirer d’un tel classement.

Première leçon : le viral bouscule la hiérarchie des marques. Le numéro 1 de tous les temps n’est pas une grande marque mais un une marque anonyme de mixeur qui avec sa série de spots “Will it blend” bat les ténors de la pub comme Evian, Old spice, Pepsi…

 

Lire la suite