1 an, toutes ses dents

Capture d’écran 2009-11-28 à 18.57.45 

 

IdeAd a un an. A l'échelle d'un blog, une éternité mais l'envie et la curiosité du départ sont intactes. Evitons les "post-mortem" ( expression qui fait toujours sourire les français ), au diable le "debriefs " ( qui font froncer les sourcils des québécois ), le retour sur expérience sera bref. D'autant que j'ai du rattrapage et quelques annonces "bonnes cause" à faire.

Comme pour bien des blogs, le démarrage fut encourageant, pas fulgurant. IdeAd s'est construit tranquillement et sûrement. J'ai vite constaté la suprématie de l'abonnement RSS sur l'email. Autre constat, qui me ravit : la France et le Canada sont à égalité dans les statistiques de fréquentation. Ce trait d'union virtuel dans le monde francophone était la première motivation de création de ce petit média. Pari tenu, grâce à vous (  même si en belge, j'ai des lacunes ! )

Le plus étrange phénomène fut la montée en puissance de la fréquentation pendant l'été alors que la fréquence de publication avait chuté drastiquement : presque un peu vexant non ? 

J'en ai tiré une conclusion : n'ayant jamais trop su faire dans l'anecdotique, dans l'opinion à tout crin, autant réduire la voilure et développer un rendez-vous hebdomadaire consistant. L'actualité brûlante refroidit très vite et il y a des millions de blogs qui se battent pour le scoop. Ce ne sera jamais vraiment le cas d'IdeAd.

Et justement, c'est le prétexte pour sauver quelques sujets "orphelins", de ceux qu'on se dit qu'on va faire et qui sont chassés par un autre, plus "neuf'.  Avec un peu de retard, quelques mots sur
une campagne qui fut diffusée l’été dernier…quand on aime, il n’est jamais
trop tard 🙂

Lire la suite

Publicités

Rolland-Garros: un peu de terre dans l’air

Idead:nespressoRG

René Lacoste était si étroitement associé à ce tournoi qu'il ne m'en voudrait sans doute pas de détourner ainsi le slogan de sa marque pour évoquer ce qui rend la France aussi inactive et déconnectée depuis une semaine : Rolland-Garros. La vie est quand même bien faite: après les ponts de Mai qui n'en finissent plus d'entamer la productivité tricolore, se pointe le tournoi mythique et là toute la com' et le marketing parisien désertent leurs bureaux pour rejoindre estrades et tribunes VIP 🙂

J'exagère un peu … mais à peine, et même si je garde l'excellent souvenir d'une agence où j'ai travaillé et où ( internet n'existait pas ) la télé était allumée pendant une semaine tous les après-midi. Amis québécois, autant le savoir: RG, c'est presque une religion; en tout cas, c'est un grand moment de communion et d'émotion qui dépasse largement le terrain de tennis et ses adeptes les plus fervents.

Et qui dit communion dit communication. Les marques, comme dans tous les grands événements sportifs, s'affichent sur leurs plus beaux médias : les athlètes. Ces marques là font beaucoup de concurrence à celles, plus corporate généralement, qui sponsorisent le tournoi. Et depuis que le marketing sportif existe, c'est un peu à qui va devancer l'autre dans son "exploitation de l'événement". Deux initiatives, d'une portée inégale, m'ont accrochée cette année. Où l'on découvre avec étonnement qu'IBM peut être nettement plus "cool" que Nespresso.

1/ Nespresso et le concours des blogueurs…

Lire la suite