Short and sweet

Capture d’écran 2012-06-06 à 21.15.00

Quand l'image et l'expérience valent mille explications, mieux vaut laisser parler le talent. J'ai découvert cette campagne pour les bonbons Ricola grâce à l'illustrateur Julien Canavezes ( excellent site Toyzmachin) qui en signe les dessins, une galerie de personnages très réussie.

Capture d’écran 2012-06-06 à 21.14.30

Pour le reste, tout est beau comme l'évidence: le concept, la DA percutante, la stratégie qui mixe pub et événementiel ( et donc l'expérientiel ). Les emballages ont bien été fabriqués pour des bonbons distribués gratuitement lors de concerts. Pour qui a déjà été aphone ou est sujet aux maux de gorge récurrents, elle est encore plus savoureuse. Et d'autant plus intéressante qu'elle renouvelle une com' Ricola souvent bien sage ( la nature, les bienfaits des plantes … ). Surprise, Simplicité, Sourire, les 3 S font mouche, une fois de plus. 

Capture d’écran 2012-06-06 à 21.15.21

La campagne a été créée par la talentueuse JVM ( Jung Von Matt, Allemagne). Elle vient d'être récompensée deux fois aux US. Nul doute qu'on va la retrouver aux Lions de Cannes, elle le mérite. Pour voir tous les visuels, cliquez.

Publicités

Les pubs normales n’ont rien d’exceptionnel

Capture d’écran 2012-01-08 à 18.00.14
Skoda annonçait, il y a quelques temps, qu’elle confiait la gestion de son budget publicitaire à La Chose.  C’était plutôt une bonne nouvelle: IdeAd a déjà écrit sur le manque de cohérence de la com de Skoda ( "bons spots, mauvaise strat" ) et sur le fort potentiel publicitaire de l’ancienne marque tchèque. Skoda a beaucoup d'atouts pour prendre le relais de VW, cette dernière s’embourgeoisant à la vitesse grand V. On attendait donc avec impatience la première campagne de La Chose.

High expectations never help 😉 Le résultat est un entre-deux, sans rupture créative, mais sans faute majeure non plus (une DA propre, une bonne intelligence du média). Cette campagne d'affichage ambitieuse livre une stratégie un peu fatiguée, des jeux de mots ou d’idées -c’est comme vous voulez- un peu faciles, des visuels sans relief.

C'est d'autant plus dommage que l'art de la bonne ligne se perd, et qu'à l'heure où l'image triomphe, les campagnes à dominante écrite sont de plus en plus rares. D'autant plus dommage qu'à ce jeu, les frenchies ne donnent pas leur place et ont leur carte à jouer.

Lire la suite

Peace and Coke

On a déjà décortiqué dans IdeAd toute la qualité du travail de repositionnement et de reconquête de Wieden Kennedy pour Coca-Cola . La saga se poursuit.

Ce n’est plus le petit bonheur gratuit, bon enfant, à la Walt Disney c’est un bonheur immense, acquis de chaude lutte, ce bonheur s’appelle la paix et c’est le thème de la nouvelle campagne de W+K pour Coca-Cola. Si la plate-forme Happiness constitue toujours le fondement de toute la com de Coke,  celle-ci s’enrichit de nouvelles valeurs plus denses: la paix, la bonne entente, la complicité… Ambition universelle, que seule peut se permettre la marque leader de son marché.

Rien à redire sur la prod qui est impeccable, sur la mise en valeur du produit qui est au coeur de l’intrigue, ni sur le plaisir que nous donnent ces deux spots. Enfin,  quel bonheur de revoir des spots qui sont autant de petits films nous racontant des histoires… De bonnes histoires donc, qui ont en plus la grande qualité d'entraîner la marque dans des univers inédits. Cette capacité créative d'une marque presque centenaire est sans doute la meilleure nouvelle que le Superbowl 2011 nous ait apporté.

Lire la suite

People contre Mr Nobody

montageNK
À voir le défilé ininterrompu de mannequins vedettes, de  sportifs ou d’actrices envahir les écrans pubs de l’Oréal  – ou Revlon ou Dior ou Gillette… -, on finirait bien par admettre que les stars ont un impact conséquent sur l’efficacité ( on ne parle même pas des ventes) des messages les employant…

Une étude américaine remet pourtant la bonne vieille recette du porte-parole en cause. Ace Metrix,  une firme américaine de recherche sur l’efficacité des annonces télé, vient de livrer les résultats d’une vaste enquête sur l’efficacité des spots télé dont les produits ou services sont endossés ou cautionnés par des célébrités.  L’enquête a été menée aux USA, mais on peut raisonnablement penser que les résultats sont transposables au Canada et à la France. Visiblement, les vedettes font vendre davantage d'exemplaires de magazines que de produits ou services…

Lire la suite

Air Transat: Air déjà vu

  Capture d’écran 2010-10-25 à 12.28.25 

L'absence d'originalité nuit gravement à la publicité.

Si on apposait ce bandeau sur les campagnes comme sur les paquets de cigarettes, combien d'agences passeraient Noël ?

Transat, numéro 1 du voyage vacances au Canada et 3e compagnie aérienne du pays recherche un Vacancier qui “agira à titre de correspondant à l’étranger et de représentant de la marque pour une période d’un an. Le vacancier aura pour principales tâches de visiter parmi les plus belles destinations vacances et de faire vivre au public ses aventures, notamment par le biais de chroniques vidéo diffusées sur Internet. »

C’est ainsi qu’est décrite la mission qui sera celle de l’heureux gagnant de la toute nouvelle promo de Transat. Pour trouver la perle rare, AT et son agence Les Evadés ont lancé une grande offensive mass media, mail,  Facebook, etc,… tout comme l’a fait lastminute .com, il y a quelques mois.

Capture d’écran 2010-10-25 à 12.24.39

Lire la suite

Le viral ? So mainstream !

Advertising Age, en collaboration avec Visible Measures, publiait il y a deux semaines les 10 spots "viraux" les plus visionnés de toute l’histoire du web, worldwild il va de soi. En mentionnant d'ailleurs la difficulté à décider si oui ou non on parlait bien de "viral". Pas de réelle surprise mais tout de même quelques enseignements à tirer d’un tel classement.

Première leçon : le viral bouscule la hiérarchie des marques. Le numéro 1 de tous les temps n’est pas une grande marque mais un une marque anonyme de mixeur qui avec sa série de spots “Will it blend” bat les ténors de la pub comme Evian, Old spice, Pepsi…

 

Lire la suite

Plus ça change… ( Signer sa différence 1/2 )

Image 5

Étonnant quand même. Depuis les débuts d'IdeAd, je n'ai jamais beaucoup évoqué l'art de la signature, du slogan, que j'apprécie pourtant au premier plan. Sans doute parce qu'il se perd un peu dans ce monde d'images et de mondialisation publicitaire. Et pourtant ! Les mots n'ont rien perdu de leur pouvoir et probablement même qu'en cette époque où on les martyrise ( la faute aux SMS et autres raccourcis claviers ) , une signature forte, stratégique, différenciante n'a jamais eu autant de valeur. 

Quoi qu'il en soit, la nouvelle signature de Renault est un beau prétexte pour parler slogan. Sortie il y a quelques jours, annoncée fièrement par le constructeur français, elle est bien sûr bilingue. Et disons qu'avec cette signature, Renault s'assume: "Drive the change " Rien de moins. 

Je
reconnaitrais à cette nouvelle signature de l’énergie, de la volonté, un bel
opportunisme si ce n’était du mot Change: ras le bol, plus capable… Combien de billets sur IdeAD consacrés à l'épidémie ( la pandémie ! ) du virus développé par Obama ? Sans effet, à l'évidence. La contagion a gagné tous les pays, tous les
secteurs d’activités…

Quelques exemples glanés au hasard:

Lire la suite

Comment ruiner sa marque en 2 semaines

Idead:bonds

Imaginez une marque, icône nationale, qui en l'espace de quelques semaines annonce des licenciements majeurs et la délocalisation de sa production en Chine alors qu'elle a reçu des millions d'aide du gouvernement. Dont on apprend simultanément que le PDG a triplé sa rémunération annuelle ( alors que l'entreprise est largement déficitaire depuis plusieurs années ). Et qui pour couronner le tout organise sa visibilité comme si de rien n'était à l'occasion d'une Fashion Week ( ce qui sous-entend commandites, champagne et défilés de jolies filles ). Too bad to be true ? Non, ce feuilleton cauchemardesque dans la vie d'une marque existe: la marque s'appelle BONDS, elle est australienne et entraîne dans sa débacle ses deux ambassadeurs, Sarah Murdoch et le champion de tennis Pat Rafter… Une vraie tragédie grecque !

Lire la suite