Le « petit » de trop

Capture d’écran 2011-11-07 à 20.55.40

C'est une formule assassine qui résume parfaitement l'état d'esprit français sur cette discipline, ce métier qu'est la communication: elle suinte le mépris.

Elle est signée d'un journaliste célèbre en France, bon écrivain également ( lisez ses "Batailles de Napoléon", étonnantes ), dans l'édito d'un grand hebdomadaire.

Bien sûr, il y est question de communication politique… discipline ô combien méprisable comme chacun sait: le monde entier s'est prosterné devant les conseillers com' d'Obama en 2008, mais hors des frontières américaines, les spin doctors redeviennent des moins que rien. Et quelle hypocrisie formidable, quand on sait à quel point les journalistes font partie du système en vendant leurs services de media training à tous les politiques et chefs d'entreprises demandeurs. 

Laurent Joffrin parle de politique mais il ne se passe pas une semaine de ce côté-ci de l'Atlantique sans que j'entende une remarque du même tonneau sur la "com' ". Ah la com'… Toujours là pour colmater les brèches, éteindre des incendies, en créer parfois ( " faut qu'on parle de nous !" ). Pubeux, enfants de Séguéla, marketeurs … En France , vous dîtes " la com' "  ( abréviation condescendante et bien symptomatique ) et tout est dit: les effets de manche, l'enfumage, la bullshit. 

Ce qu'exprime "ces petits messieurs de la com", c'est un immense retard, c'est le poids d'une autre époque. Une forme d'ignorance et d'inculture made in France. Qui, dans sa grande majorité, pense que communiquer c'est:

  • mentir … alors que la transparence numérique l'interdit; 
  • travestir les faits …quand il s'agit surtout de choisir de bonnes histoires;
  • caricaturer à gros traits … quand la bonne communication est affaire subtile et intelligente;
  • un travail à la surface des choses… alors que c'est au contraire dans le dur, la réalité et le tangible que les meilleures campagnes de communication se construisent.

Oserons-nous l'écrire ? La communication est stratégique: les grandes marques ( et leurs créateurs ) l'ont compris depuis longtemps.

Lire la suite

Publicités

LIONS 2009 / Best of media: enjoy the silence

Cloroxmurale 

Clin d’œil au titre bien connu de Depeche Mode, de passage
dans sa tournée planètaire à Montréal samedi soir, pour évoquer deux campagnes
primées aux derniers Lions de Cannes en Média. Intéressante catégorie
d’ailleurs, mal nommée puisqu’il n’y est question que de créativité média,
cette discipline en passe de détrôner la création publicitaire pure.

C’est un fait, depuis une décennie, le pouvoir créatif est
de plus en plus dans les mains des médias ou plutôt du hors média : car on
désigne souvent ainsi des campagnes primées pour le caractère innovant des
supports utilisés. Tout est média désormais et cette tendance lourde, dénoncée
dès 1999 par Naomi Klein comme une invasion de l’espace public par l’espace
privé, ne se dément pas. La recomposition du paysage publicitaire et de la
communication passe en effet par une refonte de la notion même de média.

Il n’est d’ailleurs pas anodin ( ce sera l’objet d’un autre
billet parce que tout de même c’est l’été ) de constater à quel point 1 / les
créatifs créent de nouveaux supports 2/ il ne s’agit la plupart du temps que de
créativité de
contenant et non
de
contenus.

 À la confluence d’une autre tendance lourde dans nos vies,
l’environnement, les deux campagnes récompensées à Cannes qui ont attiré mon
attention ont le mérite de s’inscrire dans la mouvance de la « pub
utile »….

Lire la suite

Short cut : création web, la marque Chine et l’influence

Le dimanche, surtout quand il est nuageux et lourd comme aujourd'hui à Montréal, peut s'avèrer un bon moment pour prendre le temps d'un peu d'exploration web, de lectures de fond et de rattrapage de nouveautés en tous genres. C'est tout l'objet de ce best of, qui démarre avec l'excellente initiative du bureau français de l'IAB : le premier Webmagazine vidéo dédié à la publicité interactive et notamment sa section " Créa".

Lire la suite

L’art de l’influence : la leçon Chanel

2009, l'année Chanel ? 

Gabrielle Chanel, qui était à ces heures très portée sur les signes de chance et la numérologie, ne se serait sans doute pas opposée à cet alignement des astres cette année et à toutes ces coîncidences heureuses venant soutenir l'aura de son nom et celle de son grand succès en parfumerie, N°5. 

Une chose est certaine: l'art de l'influence selon Chanel demeure une référence, plus de trente ans après la disparition de sa fondatrice. Et même si j'entends souvent la réserve suivante " Chanel, c'est l'univers du luxe, un monde à part, pas transposable ", je demeure convaincue qu'en terme de stratégie de relations presse et d'authenticité de la marque dans sa démarche artistique, Chanel a plein de leçons à donner à n'importe quelle marque ayant de l'ambition dans la durée…

JeunetchanelSB3

Lire la suite

Voyage en Creative land

Idead:betcbook1

Une récente étude de l'université du Maryland, portant sur 30 ans de données, démontre que le gens heureux lisent tandis que les malheureux écoutent davantage la télévision. Après avoir refermé le livre-objet "BETC Paris", vous serez effectivement un peu plus proche du bonheur. 

Et pas seulement à cause de sa lecture au sens strict d'ailleurs. Sorti mi-décembre, ce pavé de plusieurs kilos est à la fois un hommage au jeune passé d'une agence déjà grande, une profession de foi ( dans tous les sens du terme ), un DVD, des expos photos, une immersion dans le design et l'architecture, une plongée dans les soirées de musique électro Panik, etc… Les français se pâment volontiers sur l'expérience décloisonnée d'une agence comme Sidlee à Montréal. Ce qu'on découvre avec "BETC Paris", c'est que la boîte "in" des années 90 en France a du multidisciplinaire à revendre, malgré son image plus "conventionnelle", plus publicitaire.

Symptomatique de cet état d'esprit, et de ces connexions, la section "Cirque" qui s'ouvre sur cette phrase : 


"
Dans une agence de publicité, le mot le plus intéressant ce n'est pas le mot publicité, c'est le mot agence. Une agence est un ensemble de métiers et de gens organisés pour penser et repenser, agir et réagir avec un maximum de compétences, d"harmonie, d'énergie et d"inventivité" …


Lire la suite

Une Web TV astucieuse

Limelightwebtv

De quoi faire rêver bien des médias traditionnels et des entreprises en mal d"innovation : une web TV qui se fait – presque – toute seule et qui anime leur site. C'est toute l'idée derrière le nouveau site corporate de  Limelight Consulting, institut d'étude et de conseil ( spécialiste de la relation entre les entreprises de service B2B et leurs clients ).

Limelight sait faire parler d'elle régulièrement, avec des études très ciblées menées auprès des grands patrons français, ou encore récemment grâce au livre co-publié par l'un de ses fondateurs Luc Laurentin ( "No pub, le jour où la pub s'est arrêtée", en tandem avec Thierry Piérard aux éditions Eyrolles ). Là, elle mise sur l'ingéniosité technologique avec cette nouvelle vitrine en ligne signée DRAFT FCB.

Lire la suite