Tendances 2.0.10

Capture d’écran 2010-01-10 à 20.21.51 

 Avec la saison de voeux arrivent celles des
tendances conso de l’année à venir. Agences, firmes de sondages, cabinets
d’études comportementales y vont de leurs prévisions lesquelles sont une mine
d’informations sur le monde d’aujourd’hui – bien plus que sur celui de demain-
et surtout une manne pour leurs auteurs. Les tendances sont aux fabricants,
détaillants, agences, entrepreneurs ce qu’est la météo aux voyageurs :
aussi peu fiables mais aussi indispensables !

IdeAd a donc parcouru quantité d’articles
et de rapports sur les tendances 2010 pour vous en faire un compte-rendu tout à
fait subjectif et parfaitement assumé ;-) 

( À noter : c’est un peu la famine sur
ce sujet au Canada. En dehors de l’ultra local et le très conso, pas grand
chose à se mettre sous la dent )

D’abord l’incontournable Trendwatching,
l'une des premières sociétés mondiales d'étude des tendances, qui vient de
publier « 
Les 10 principales tendances de la consommation en 2010 ».

Dans l’ordre :

1. Business not as usual 

Le monde a changé et ne sera plus jamais le
même, même après la fin de la récession….

Image 2 

 

Lire la suite

Publicités

Arts numériques, la nouvelle frontière créative ?

Image 2

Signal faible, tendance lourde, air du temps ? Peut-être juste une déformation liée à des thématiques sur lesquelles j'ai à creuser ces jours ci ? L'univers des arts numériques apparait comme un havre de créativité et d'invention inespéré au regard des milieux un peu déclinants que sont la pub ou les médias traditionnels.

Dans un communiqué de presse, l'agence TAXI annonce sa collaboration avec le festival d'arts numériques montréalais Elektra. L'initiative d'Elektra parait presque étonnante : quand on baigne dans un univers aussi créatif, faut-il vraiment faire appel aux "pros de la com'" ? Il faut aller visiter les sites des pointures du domaine, comme le Ars Electronica en Autriche, aller faire un tour du côté de la SAT, pour avoir une idée du foisonnement créatif des artistes numériques. Mieux, au Futurelab comme ailleurs, le croisement entre entreprise, chercheurs et artistes s"annonce riche et porteur.

Image 5

Lire la suite

Innover pour durer : Coke et la magie W+K

Image2 

MAJ du 9-06-2010 : je reçois un mail de Jean Fabrice de l'agence Pixelis. Et oui, il y a bien une agence franaçise derrière cette exécution. Ca n'enlève rien à Wieden pour le reste de leur oeuvre 😉

"Avant tout, félicitations pour votre blog que je découvre à l'instant ! Excellent. Et j'en profite pour vous informer que l'affiche jointe pour Coca-Cola a été créée par notre agence, PIXELIS, agence de Communication & Design de Coca-Cola France depuis 10 ans (entre autres). Et non par Wieden (même si j'admire le travail de cette agence :-). Cette campagne d'affichage nous a été commandée pour l'été 2009.Voilà, juste cette petite info, et encore bravo pour le blog !"

Croisée dans les rues de Rennes, cette affiche de rentrée m'a accroché l'oeil instantanément. Pour son côté rétro / éternelle jeunesse. Pour son caractère pétillant, comme les bulles de Coca. Et pour le nouveau souffle donné depuis plus de trois ans à cette vache sacrée du monde des marques qu'est Coke par son agence Wieden+Kennedy

Wieden+Kennedy, par son travail sur Coke, constitue un vrai début de réponse aux questionnements existentiels de la publicité et de la communication. Elle résume son boulot à une idée plutôt basic : faire la différence. Ce que devrait faire
toute agence de pub. 

Pendant trop
longtemps, Coca Cola a souffert des effets nuls ou négatifs du travail
d’agences en mal d’inspiration et de discipline. Écrasées par le géant d'Atlanta ? Il y a sans doute de quoi être intimidé mais quand même. On ne parlera pas non plus des erreurs de stratégie marketing de l'entreprise parce que globalement, même très médiatisées, la stratégie business de Coca-Cola inc a déjà prouvé sa grande résilience.

Depuis des lustres, la pub de Coke manquait un peu de saveur. Pour quelques ours polaires, combien de spots Pepsi brillants, impertinents, réussis ? La boisson d’Atlanta était toujours la première marque mondiale ( sauf au Québec ) mais elle incarnait superbement le statut de marque leader: pas de prise de risque, un ton lisse et gentil, du rassembleur consensuel.

Depuis plus 3 ans, en fait
depuis que W&K est en charge de la com de Coke, la marque s’est retrouvée: on peut quasiment parler de renaissance. 

Lire la suite

Innover en communication : l’affaire Uniqlo

Image 12

Uniqlo ne fait pas encore
partie du top 10 des marques de prêt-à-porter mais elle a depuis plusieurs années
choisi son camp pour gravir les échelons : l’innovation par la
communication. Son président M. Yanaii promet qu’en 2010, Uniqlo sera le numéro
1 mondial, et d’ores est déjà, elle est assurément celle qui ose bousculer les
codes et traverser les lignes sans jamais miser sur la provocation gratuite. Un
emblème passionnant du modèle japonais au 21 ième siècle : modernité et
respect des traditions culturelles mixées avec intelligence…

Uniqlo, pour Unique
Clothes, est l’une des nombreuses marques du géant japonais Fast retailiing, également
propriétaire de Comptoir des Cotonniers et Princesse TamTam. Proposant des vêtements
basiques mais avec un petit côté hype, Uniqlo joue dans les mêmes eaux que  Zara, H&M, Esprit et Gap… L’enseigne
japonaise jouit bien sûr d’une forte présence en Asie et possède quelques
flagships à New York, Londres et très bientôt à  Paris. D’ailleurs pour le lancement de son magasin-phare à
New York, Uniqlo avait créé l’événement en disposant des containers un peu
partout dans la ville avec l’accroche suivante :
Uniqlo is everywhere !

Ayant appris de son échec
en Grande-Bretagne en 2001, alors qu’elle avait attaqué ce nouveau marché avec
une marque sans personnalité, Uniqlo, cette fois s’est d’abord assuré de
travailler son image avant d’envahir les capitales européennes.

De fait, Uniqlo est un phénomène
dans le monde du marketing, un cas à part… un cas à étudier. D’ailleurs le
magazine Portefolio dans son article «
 the Future of advertising » la cite comme exemple de la nouvelle manière de
faire de la pub
.

De quoi s’agit-il au juste
? De rumeur, de buzz, car c’est le coeur de son dispositif. Toute la force de
la com d’Uniqlo  réside dans sa
capacité, souvent via des micros sites mais aussi au moyen d’opérations événementielles
complètement
flyées, à générer,
entretenir, faire gonfler un buzz qui sert admirablement bien sa cause. En équilibre
de ces opérations parfois abstraites, le produit est toujours parfaitement intégré,
et joue le point d’ancrage de la marque.

Voici quelques exemples d’opérations
web dans lesquelles on retrouve l’ADN d’Uniqlo : des interfaces
originales, une multiplicité de liens, une DA épurée…


Lire la suite

Innover en communication : la stratégie Wilkinson

Image 5 


L'été est fait pour les changements de rythme, IdeAd en est la preuve vivante 🙂 On décroche du flot ininterrompu d'info, on digère l'année passée, on reprend son souffle avant la tornade d'automne. Et parfois on en profite pour creuser un peu des courants ou faire un peu de synthèse. 

C'est l'objet de cet article, premier d'une série consacrée aux marques qui osent redéfinir les contours de la communication et qui innovent. Wilkinson, la marque de rasoirs appartenant aujourd'hui au groupe Energizer, méritait bien d'inaugurer le principe. D'abord parce que le marché des rasoirs ne connait pas vraiment la crise et qu'il repousse toujours les limites de l'innovation "gadget" ou réelle. Ensuite parce que Wilkinson, si elle continue sur la lancée des dernières années, devrait remporter le titre d'Annonceur de l'année à Cannes d'ici peu. 

Histoire de rasoirs

Petit historique, occasion d'un léger cocorico ( beaucoup de français ont contribué à l'histoire du rasage et pourtant … ). Le premier
rasoir dit de  "sûreté",
a été inventé par un français, Jean-Jacques Perret qui se serait inspiré de l'aéronautique…

Lire la suite

Kit de survie pour avenir très incertain

Ideadwefeel1

L'austérité des temps de crise conduit souvent les entreprises à ramener la voilure et à se concentrer sur l'essentiel, ce qui n'est pas une mauvaise chose, et parfois à couper dans la R&D ou la veille stratégique ( "on verra plus tard ce que l'avenir nous réserve"), ce qui peut s'avérer plus dramatique. Car si bien des décideurs s'accordent en entrevue sur le fait qu'il faut déjà travailler sur la sortie de crise, beaucoup aussi ont le nez collé sur le présent et parent au plus pressé.

La veille stratégique est un exercice que j'affectionne quelle que soit l'époque et deux documents découverts récemment me semblent importants à partager ici.

• « Le Kit de survie pour anticiper l’émergence d’un nouveau monde. »

Lire la suite

Noir brillant, c’est tendance

Idead:ideasdark

Le 28 mars dernier, pendant une heure, la Tour Eiffel s'est éteinte à Paris et plus d'un milliard d'individus autour de la planète ont participé à l'heure de la Terre ( Earth Hour pour les français ), l'initiative de la WWF consistant à tout éteindre pendant une heure. Je ne sais pas si c'est d'avoir justement déconnecté à ce moment là, mais je n'ai pas trouvé le battage médiatique totalement à la hauteur de l'événement, du moins en France.

À Montréal, cela a inspiré une initiative sympathique et porteuse à l'agence de communication Bleu Blanc Rouge ( qui va devoir éventuellement se rebaptiser Bleu Blanc Vert, vu son acharnement à défendre l'écologie ) : elle a organisé " Des idées dans le noir", une soirée créative, destinée à soutenir l'événement, trouver des idées pour sauver la planète et accessoirement, avoir du fun. 

Lire la suite

« Bringing creative thinking to business problems »

Les médias et les agences de publicité ont un point
commun désormais plus important que leurs annonceurs : la quête d’un nouveau
business model. C’est sans doute un peu moins urgent et crucial côté agence… du
moins ça l’était jusqu’en 2008. Mais tout s’accélère et à cet égard, ma
rencontre avec Ian Rowden, CEO de Saatchi&Saatchi Asia/Australia m’a permis
de découvrir un peu mieux le développement d’une nouvelle entité prometteuse :
Saatchi & Saatchi Industry.

Industry est un laboratoire pour Saatchi. 3 bureaux dans
le monde ( New York, Londres, Sydney ) mais avec une vraie longueur d’avance
dans les réalisations et leurs succès du côté australien. 

Lire la suite

Quelques bonnes raisons de rester positif

Image 5

Juste dans les deux dernières semaines, j'ai dû relever une quinzaine de mauvaises nouvelles pour les médias ( US notamment, mais pas seulement ) et la communication ( chiffres 2008 déjà alarmants pour la pub en France par exemple ) et c'est sans compter l'information économique pure ( je pense entre autres au très alarmant rapport d'Europe 2020, chercheurs qui annonçaient l'actuelle débâcle depuis 3 ans , sur une cessation de paiement du gouvernement américain ). 

Plutôt que de contribuer au déluge quotidien, et pour terminer gaiement une semaine commencée sous le soleil australien ( à haute teneur en optimisme c'est reconnu ), je préfère donc me concentrer sur quelques nouvelles dynamiques et/ou encourageantes, issues de la presse et de blogs. Plusieurs concernent d'ailleurs les marques, au coeur de la tourmente certes, mais surtout valeur-refuge pour les entreprises.

• Google, IKEA, championnes du "speak less, act more" 

Lire la suite

Short cut ( top 3 de la semaine )

Au programme de ce Short Cut, du design, une entrevue grinçante d"un gourou des RP et de la créativité média qui réchauffe le web…

Le design au coeur du succès 

Idead:CES09
Le CES 2009 ( Consumer Electronics Show, le plus grand salon d'électronique grand public au monde ) qui s'est terminé à Las Vegas dimanche dernier a confirmé que même en temps de crise, et même si les prévisions de vente du secteur sont négatives pour 2009, miser sur le design et sur l'innovation plus que sur les petits prix demeure la stratégie de plusieurs grandes marques. 

Les images de nouveautés et les sujets "tendances" se sont multipliés dans les médias à l'occasion de cette grande messe de l'électronique. Les lunettes Myvu ( qui permettent de visionner seul un film stocké sur Ipod voire un téléphone mobile ) ont été largement couvertes. LG, le coréen qui ne fait plus rire les japonais, a également suscité la curiosité avec sa montre-téléphone, prouvant que les journalistes sont tous des James Bond dans l'âme. 

Lire la suite