Le Canada, une lovemark ?

Image 2 

Puisque les Jeux  paralympiques, toujours à Vancouver, viennent de se terminer, profitons en pour poursuivre notre réflexion sur la marque Canada. Car les batailles géostratégiques se déplacent désormais aussi sur ce terrain des pays-marques, des villes-marques, voire des régions-marques. Le marketing territorial balbutie mais il va sans doute brûler des étapes, intégrant dès le départ le pouvoir du branding.

Le Canada, c’était le
sujet d’un
billet précédent, a fait progresser sa marque d'un pas de géant à
l’issue des derniers JO d’hiver. Il a réussi à s’imposer dans un univers qui
fait et défait les marques : l’univers sportif ! Il a aussi réussi, et ce
n’est pas rien quand on connaît leur tiédeur nationaliste, à susciter un regain
de patriotisme et de fierté chez tous les Canadiens y compris les Québécois.

En résumé, il a commencé à inspirer du respect.

Lire la suite

Publicités