RP 2.0 : la tentation de la manipulation



Capture d’écran 2010-02-13 à 18.52.10
 

 

Le dernier billet portait sur la manière brillante et moderne dont Coke utilise les relations avec les médias: idéale transition avec une réflexion sur les RP à l'heure des réseaux sociaux, de la blogosphère et du web 3.0. 

Si les dernières
années ont été difficiles pour la pub, elles le furent moins pour les RP.  Selon Veronis Suhler Stevenson (VSS/ Source: The Economist ) un
fonds d’actions privés spécialisé dans les entreprises média, les
investissements en RP ont augmenté de 8% en 2007,  4% en 2008 et près de 3% en 2009, pour atteindre 3,7
milliards de dollars.  Pas mal pour
des années de récession. Tous les cabinets de relations publiques n’ont pas
connu le même sort;  plusieurs ont subi des baisses importantes de revenu et ont
dû licencier… Mais globalement les RP se portent bien et sont en passe de
damer un pion important à la pub : la maîtrise d’Internet.

Lire la suite

Publicités

Yes we con

Ideadrecylage

Pardon pour ce titre, mais déjà évoquée dans ses lignes ( "le slogan de l'année" ), l'Obamania continue ses ravages dans la communauté publicitaire. L'étincelante réussite du président américain en matière de communication semble en effet rendre complètement idiots une partie de l'industrie, qui oublie que la nouveauté et l'originalité sont quand même la base du métier… Le soufflé retombera-t-il un jour ?

Dans les derniers jours, deux entreprises du secteur ont encore succombé au jeu de mots facile.

Lire la suite