De toute beauté

Capture d’écran 2012-01-29 à 18.26.55

Pour une fois ce sera court.

Car il y a encore, dieu merci, des pubs un peu miraculeuses et des créations qui comprennent tout de ce qui fait l'attrait et la justesse d'un média. Une belle affiche, çà fait mouche en une seconde et c'est la beauté de ce médium, qui vous attrape au coin d'une rue, dans la voiture, ou en l'occurence en arrivant pour prendre un métro à Paris.

L'affiche est celle du Prix d'Amérique Marionnaud ( ci dessus ). Le Prix d'Amérique est, pour ceux qui l'ignoreraient, une course mythique de trotteurs: le championnat du monde de trot attelé, qui réunit les meilleurs chevaux du monde dans la discipline. Elle se court depuis 90 ans le dernier dimanche de janvier et passionne des millions de gens dans le monde, suspendue pendant une minute 12 secondes à leur écran.

Pour ceux que ce sport indiffère, elle est dotée d'un prix d'1 millions d'euros : voilà qui réveille la passion des plus allergiques 🙂 Pour l'anecdote, le gagnant du jour ( puisqu'elle se courait aujourd'hui à Paris ) s'appelle Ready Cash: à 500 000 € la minute 12 (son temps sur 2700 m), disons qu'il porte bien son nom 🙂

La campagne qui fait la promotion de la course est juste brillante puisqu'elle réunit deux univers d'un trait de crayon, littéralement. Marionnaud est une enseigne française, chaîne de magasins  dédiés à la beauté et où le maquillage tient une bonne place. D'où la poussière qui s'envole et s'égrenne sur le dessin d'une grande pureté: de la poudre, du blush, du fard, peu importe. Entre la terre de la piste et le fusain du dessin, le pinceau qui maquille et la poussière de terre qui s'envole sous les sabots, c'est la fusion entre un sponsor et son sujet qui s'exprime. ( le film de bande annonce le détaille sobrement sur le site ).

Les logos sont sages, la DA impeccable laisse toute la place au slogan et au visuel conçu par l'agence Place du Marché ( groupe Makheia ) pour Le Trot (le client, organisateur de la course).

Cerise sur le sunday … le site de l'événement comprend un jeu en réalité augmentée. On peut donc faire de la belle création à "l'ancienne" sans s'empêcher un peu de modernité, commanditer un événement tout en s'appropriant les codes de son univers pour mieux les sublimer. Quand la passion de la beauté rencontre la beauté de la passion, tout le monde gagne.

Publicités

La chasse est ouverte

Au Québec en janvier, s’ouvre la saison de
la chasse aux étudiants;  collèges,
universités, écoles "callent" les candidats comme les chasseurs "callent
l’orignal."  Des centaines
d’affiches appâtent le chaland étudiant.

Recruter des étudiants est vital pour la
survie et le développement des universités, c'est une évidence. Le problème
toutefois, c’est que ces campagnes ont tout du racolage et pas grand-chose de
campagnes de com' ? À une exception près, les stratégies sont basiques et les
créations insignifiantes… Il serait d'ailleurs intéressant de faire un
sondage auprès des étudiants pour savoir ce qu’ils en pensent.

Avec abnégation, IdeAd a parcouru les
tunnels du métro de Montréal, zone où prolifèrent ces affiches : un  vrai safari photo urbain, avec des images
édifiantes en guise d'album souvenir.

Grosso modo, la promesse est la toujours la
même : la réussite ! Quant à l'intelligence, on cherche encore.

Université d’Ottawa

"Ça part d’ici !" C’est un peu court, nous le serons aussi.

La question est surtout de savoir où ça arrive….

Capture d’écran 2010-01-31 à 20.12.44 

 

Lire la suite

Champagne !

Capture d’écran 2009-12-05 à 19.20.45 

Puisque les fêtes approchent dangeureusement, un sujet léger comme des bulles et festif comme une flûte. La marque de champagne Nicolas Feuillatte vient de sortir une nouvelle campagne publicitaire , en presse et affichage, seuls médias autorisés en France. Très réussie et pétillante, dans un milieu généralement plus convenu ( agence Grey ).

Univers décalé ( comme toujours depuis que Feuillatte communique ), pas très loin de 20 000 lieues sous les mers et ces monstres marins : j'avoue avoir été totalement happée par l'exécution de la raie. Il parait ( c'est ce que raconte le site internet ) qu'il s'agit de faire évoluer la marque et sa publicité vers la gastronomie….

Lire la suite

1 an, toutes ses dents

Capture d’écran 2009-11-28 à 18.57.45 

 

IdeAd a un an. A l'échelle d'un blog, une éternité mais l'envie et la curiosité du départ sont intactes. Evitons les "post-mortem" ( expression qui fait toujours sourire les français ), au diable le "debriefs " ( qui font froncer les sourcils des québécois ), le retour sur expérience sera bref. D'autant que j'ai du rattrapage et quelques annonces "bonnes cause" à faire.

Comme pour bien des blogs, le démarrage fut encourageant, pas fulgurant. IdeAd s'est construit tranquillement et sûrement. J'ai vite constaté la suprématie de l'abonnement RSS sur l'email. Autre constat, qui me ravit : la France et le Canada sont à égalité dans les statistiques de fréquentation. Ce trait d'union virtuel dans le monde francophone était la première motivation de création de ce petit média. Pari tenu, grâce à vous (  même si en belge, j'ai des lacunes ! )

Le plus étrange phénomène fut la montée en puissance de la fréquentation pendant l'été alors que la fréquence de publication avait chuté drastiquement : presque un peu vexant non ? 

J'en ai tiré une conclusion : n'ayant jamais trop su faire dans l'anecdotique, dans l'opinion à tout crin, autant réduire la voilure et développer un rendez-vous hebdomadaire consistant. L'actualité brûlante refroidit très vite et il y a des millions de blogs qui se battent pour le scoop. Ce ne sera jamais vraiment le cas d'IdeAd.

Et justement, c'est le prétexte pour sauver quelques sujets "orphelins", de ceux qu'on se dit qu'on va faire et qui sont chassés par un autre, plus "neuf'.  Avec un peu de retard, quelques mots sur
une campagne qui fut diffusée l’été dernier…quand on aime, il n’est jamais
trop tard 🙂

Lire la suite

Gratuit … ou presque

Le fric n'est plus très chic. Dacia, marque low-cost de Renault, aimerait même nous faire croire qu'il est désormais très ringard de dépenser beaucoup pour une voiture. Dans ce message conçu entre Paris et Frankfurt par Publicis, la vie d'un homme défile au gré de ses achats automobiles et de la classique surenchère " j'en veux une plus grosse ". Jusqu'au jour où bien sûr, il se lasse de ce superflu et tombe en amour avec une Sandero. Comme par hasard, il est devenu entre temps un type bien, qui ne veut plus épater ni la galerie, ni son patron ni les bimbos: juste sa femme et ses enfants.  

Bref, en 25 secondes, Dacia nous explique : 1/ comment rompre un cercle vicieux 2/ comment une voiture peut nous faire économiser temps et énergie pour se consacrer à l'essentiel…

Lire la suite

Premiers pas -de la pub- sur Mars


Lundi prochain, on fêtera les 40 ans des premiers pas de l'homme sur la lune. En 1969, on n'avait encore vécu aucun choc pétrolier, les français vivaient encore leurs Trente glorieuses, l'Amérique roulait en Buick et en  Cadillac. 

Cet anniversaire se tiendra dans une ambiance bien différente, plus morose et moins ambitieuse quant à la conquête de l'espace…

Une chance qu'il nous reste la pub pour nous faire rêver. J'ignore si certaines marques s'aventureront sur ce territoire lundi prochain ? Et si lundi nous devions suivre le premier pas de l'homme sur Mars, serions-nous tous sur Twitter ou devant la petite lucarne télévisée ?

Pour célébrer avant tout le monde, plongeons dans les archives publicitaires. Les deux messages présentés datent un peu, celui de Levi's de la fin des années 90, la pub australienne pour la barre Mars de 2002. Pour autant, la première est toujours aussi savoureuse. Quant au film Levi's, il figure dans mon panthéon publicitaire depuis sa diffusion à "Planète pub": je trouve qu'il n'a pas pris une ride, comme tous les spots avec du souffle et du style. Bonne téléportation 🙂

Lions 09 / best of print ( 1/2 ) : la pub en beauté

Image 16

C'est toujours un grand plaisir quand on va à Cannes de parcourir l'exposition des publicités des catégories Press et Outdoor. Avec les années, l'affichage a pris des libertés de format et les pubs magazines sont devenues parfois des affiches ( raréfaction des mots, image dominante ). Mais fondamentalement, la plupart des créatifs ressort de ces catégories imprimées avec trois pensées* :

• génial !
• superbe !
• jalousie …


Ce qui par les temps difficiles que la publicité traditionnelle connait est tout de même une vraie prouesse. Réapprendre le BA-ba de la pub, voilà le cours magistral du print.

2009 n'échappe à la tendance des dix dernières années : curieusement, et alors qu'on nous annonce la fin des médias imprimés, à Cannes, ce sont les Lions télé dont on ressort déçus, et les print qu'on admire. Oui , je sais, tout le monde ne parle que du Cyber, du digital, du numérique… Raison de plus pour aller jeter un coup d'oeil au bon vieux papier : il y a des perles dans ces palmarès qui dépassent largement le GP français pour Wrangler.

Voici donc la preuve en image que cette espèce de publicité en voie de disparition a de quoi donner des leçons à bien des vidéastes… 

Lire la suite

Quelques grammes de pub dans un monde de brutes

Deux média français du milieu de la com' ont lancé récemment ( voire aujourd'hui dans le deuxième cas ) des campagnes d'autopromotion. Totalement distinctes dans la forme et dans les objectifs, elles tombent à point pour évoquer la publicité traditionnelle, qu'on enterre toujours trop vite et qui fera encore courir les foules à Cannes la semaine prochaine…

Le tonton flingueur des vieilles ficelles 

Image 5


Lire la suite

Distribution : TV or not TV ?


Les télescopages transantlatiques
sont une des raisons d'être d'IdeAd et la grande distribution m'en fournit un
prétexte supplémentaire ces jours ci.  L'obsession française autour du "pouvoir d'achat" aurait-elle traversé l'Atlantique ? On retrouve en effet cette préoccupation en Amérique du Nord mais elle est jouée de manière bien moins dramatique, malgré des chiffres de chômage aussi alarmants qu'en France et une assurance emploi bien moins généreuse.

Dans l'Hexagone, on apprend sans grande surprise ces jours ci ( Source TNS Media Intelligence via
100% média ) que les grandes enseignes de distribution ont révisé drastiquement leur planification média. La bonne nouvelle, c'est que les Leclerc, Carrefour et cie n'ont pas vraiment coupé leurs investissements en pub : ils ont plutôt arbitré différemment leur présence…

Lire la suite

GM Re:invention, business as usual ?

Quelle époque tout de même. Ce sont les Chinois qui vont racheter Hummer à GM et pendant ce temps, dans les grandes métropoles occidentales, on découvre les vertus du vélo comme moyen de transport : renversement de rôles édifiant et pas nécessairement rassurant même s'il comporte une part de progrès ( imaginez le temps d'une seconde 100 millions de chinois roulant dans le véhicule le plus énergivore conçu par l'homme ! ). 
L'actualité du jour, c'est que GM lance aujourd'hui une nouvelle campagne de pub. Re:invention, conçu par Deutsch LA. Un spot à la facture très classique inspirant des sentiments très partagés ?

Lire la suite