Le monde à l’envers

Capture d’écran 2010-04-18 à 21.09.45 

 

Mini-revue de pub transatlantique où l'on constate à nouveau que tantôt la pub nous fait prendre un peu de hauteur et des sentiers de traverse, tantôt elle nous ramène à de cruelles réalités et les pieds bien sur terre…

MERCI QUI ?

Lire la suite

Publicités

Songe d’un jour d’été

Quand le Québec au complet se rue sur les billets d'avion pour Cuba, la Jamaïque ou la République dominicaine au mois de juillet, vous n'avez pas besoin de Météomédia pour deviner le temps qui sévit dans la Belle Province. La crise n'a pas réussi à entamer l'optimisme naturel régnant ici mais l'absence de soleil va probablement y parvenir !

Dans le contexte, la dernière campagne de Loto-Québec créée par Sidlee tombe à pic…

Lire la suite

Distribution : TV or not TV ?


Les télescopages transantlatiques
sont une des raisons d'être d'IdeAd et la grande distribution m'en fournit un
prétexte supplémentaire ces jours ci.  L'obsession française autour du "pouvoir d'achat" aurait-elle traversé l'Atlantique ? On retrouve en effet cette préoccupation en Amérique du Nord mais elle est jouée de manière bien moins dramatique, malgré des chiffres de chômage aussi alarmants qu'en France et une assurance emploi bien moins généreuse.

Dans l'Hexagone, on apprend sans grande surprise ces jours ci ( Source TNS Media Intelligence via
100% média ) que les grandes enseignes de distribution ont révisé drastiquement leur planification média. La bonne nouvelle, c'est que les Leclerc, Carrefour et cie n'ont pas vraiment coupé leurs investissements en pub : ils ont plutôt arbitré différemment leur présence…

Lire la suite

Increvable pub ?

En cette semaine de lancement de la Nano, la voiture indienne la moins chère du monde, alors que Renault ressort les grandes pointures ( Mister Cantona himself ) pour doper sa communication, et que la nouvelle classe E de Mercedes innove en diable sur la sécurité, voici deux spots TV qui jouent sur le même argument ( la solidité ) mais sous des latitudes et avec des arguments aux antipodes.

Lire la suite

La grève en France, c’est comme une tempête de neige à Montréal

Idead:greveneige

La semaine qui s’achève
fut pour moi à l’image d’IdeAd, à cheval entre la France, le Canada… et la Belgique
montréalaise. Et pour traduire ce lien qui réunit autant que l’océan qui sépare,
cette phrase savoureuse glissée par un ami montréalais, apprenant que j’atterrissais
jeudi à Paris en pleine grève générale et alors que le Québec vivait mercredi
une belle tempête de neige :
" La grève en France, c'est comme une tempête de
neige à Montréal : ça nous perturbe un peu, mais ça nous empêche pas de
fonctionner ".
He was damn right ! À Dorval, les avions
décollaient, à Montparnasse pas d’émeute pour monter dans les trains. Le taxi
parisien « chialait » contre les grèvistes et contre Sarkozy, le taxi
montréalais, muet comme une carpe, zigzaguait d’une file à l’autre en glissant
sur la neige comme un patineur : la routine quoi.

Et pour mieux symboliser ce lien dans l'actualité de la communication, une semaine de la pub en
chasse une autre : celle du Canada s’achève, la première édition, tandis
que lundi sera inaugurée la 12 ième édtion de la semaine de la pub en France. D’un
continent à l’autre, même crise mais effets et ambiance bien différente…

Lire la suite

Toyota Québec, Mc Do France : 2 cas anti-crise.

Idead:mc:toyota

En ces temps de croissance calamiteuse, il n'est pas mauvais de souligner la performance locale de certaines grandes marques mondiales et de tordre le cou aux rabats-joie de l'OCDE. La croissance est possible, je l'ai rencontrée, dans deux marchés occidentaux qu'on dit volontiers atones et pour chacun d'entre eux, avec une offre produit pas nécessairement évidente. 

Toyota Québec a connu une croissance de ses ventes de 25 % en 2008 au Québec ( au niveau mondial, le constructeur affiche comme tous les autres une baisse de plusieurs points ). + 25 % ! Notamment grâce à la Yaris, petit modèle encore décalé dans les rues de Montréal, plus habituées aux calibres américains. Et dans un contexte économique désastreux: avec la baisse du $ américain, les concessionnaires québécois ( comme canadiens d'ailleurs ) ont vu une partie de leur clientèle passer la frontière ( les autos sont moins chères aux USA, entre autres à cause des taxes ). 

Autre "miracle" ( qui doit tout à la philosophie "aide toi, le ciel t'aidera" cela dit): Mc Do France a publié ses chiffres 2008 hier. Avec 3,3 milliards d'euros de CA, le géant du fast food confirme en France une croissance elle aussi à 2 chiffres. Tout ça au pays du jambon beurre et de la gastronomie. Et en s'offrant le luxe d'aller chercher sa croissance sur une clientèle plus âgée et plus aisée ( source : Le Figaro ). Pas mal non ?

Deux cas bien différents ( marché, secteur, valeurs de marque ), deux modèles de réussite distincts et avec deux grands points communs : une offre et une communication intelligentes…

Lire la suite

RED BULL CRASHED ICE : du grand expérientiel à – 35 ° C

Image 1

Le hasard fait bien les choses. En visite samedi à Québec , j’ai eu la
chance de tomber en plein week-end de finale du
Red Bull Crashed Ice. Un vrai
régal pour ceux qui aiment la vitesse et les sensations fortes , surtout par –
33° ( sans vent ). Mais aussi un bel exemple de marketing expérientiel bien
mené.

Le Red Bull Crashed Ice est une course en patins à glace dans des pentes à
vous faire décrocher le cœur : du « patinage de descente
extrême ». Le premier événement, inventé par Red Bull, a eu lieu au début
des années 2000 en Suède. Mais depuis 3 ans, la ville de Québec et ses reliefs
spectaculaires sont devenus une vitrine internationale pour la marque et sa
course. Samedi soir, entre 80 000 et 90 000 fans se sont retrouvés le long du
parcours pour voir les kamikazes du patin descendre à des vitesses effrayantes
( record cette année : 44,3 km/h ), malgré le froid. Le Red Bull Crashed
Ice dans le Vieux Québec, c’est un peu la F1 à Monaco : tous les
ingrédients pour une expérience extrême qui colle parfaitement aux valeurs de
la marque, comme le montre cette vidéo.

Lire la suite

Livret A sans intérêt ?

Idead:banniereCA

Au Québec, il y a la folie des REER ( placement d'épargne retraite défiscalisé ), en France, il y la révolution du Livret A, produit d'épargne préféré des Français, historiquement distribué par un "oligopole" de trois banques ( Banque postale, Crédit Mutuel, Caisse d'épargne ) et qui en 2009 s'ouvre à la concurrence .. en pleine débâcle des taux d'intérêt. 

Cette ouverture du marché à un produit aussi apprécié ( 46 millions de Livret A en activité, soit grosso le 3/4 des Français selon Wikipédia ) suscite convoitise et publicité. Parmi celles-ci, impossible de rater la campagne du Crédit Agricole, premier groupe bancaire français ( 25 % de pdm ), qui bénéficie d'un poids média très conséquent,  notamment en affichage urbain ( Nantes n'y échappe pas ).

Une campagne qui attire l'oeil : impression a priori favorable, suscitée par des visuels simples et décalés. On voudrait se dire " tiens, une banque qui ose un ton léger et une communication moins traditionnelle ". Sauf que si on l'analyse de plus près, cette création ( probablement signée Providence, l'agence derrière la communication du CA depuis plusieurs années ) ne passe pas le test…

Lire la suite

Short Cut ( top 3 de la semaine )

Idead:figaro

Le chiffre de la semaine 

58 % de français pensent que 2009 ne sera pas une bonne année. Comme souvent depuis que je suis de retour dans le cher pays de mon enfance, je constate que pour le pessimisme, la France possède une grande longueur d'avance. 

Et au Québec, vous en êtes où ??? Aux dernières nouvelles, le consommateur québécois ne se laissait pas abattre et même les vendeurs de "chars" gardaient le moral. La confiance a-t-elle un impact important sur l'économie ? C'était tout le propos de l'édito de Jean-Marc Vittori dans les Échos mardi. Il souligne l'influence des médias dans cette perception ( s'excusant du regard pessimiste porté par les journaux sur l'avenir, qui influe sans doute sur le traitement des nouvelles ). À cet égard, il semble que la télé soit bien plus anxiogène que les journaux ( voir étude du Maryland dans ce post )… 

" La confiance, c'est l'explication des économistes quand ils n'ont pas d'autres explications", écrit-il. 

Pas sûr que ça nous rassure ! Mais comment avancer quand tout le monde se complait dans la contemplation de ce qui ne va pas bien et l'attente anxieuse de ce qui pourrait être pire ? 

Lire la suite

POISSON ON ICE

Tasso_glace

Jolie pub magazine fraîchement débarquée dans ma boite
mail ( et débusquée dans le numéro de décembre du magazine
Infopresse ), pour
un restaurant de poissons « culte » à Montréal : la
Psarotaverna
du Symposium. Que tout le monde appelle «  Chez Tasso » du nom de son
propriétaire. Ce restaurant n’est pas seulement l’une des meilleurs adresses de
poisson de la ville, c’est aussi le repère de toute une génération de
publicitaires montréalais.

Il fallait donc bien qu’un jour on propose à Tasso de lui
créer sa pub,
 dont il n’avait
pourtant aucunement besoin possédant beaucoup mieux : une réputation.
Mais Tasso était bon joueur avec tous ces créatifs dont il était devenu le
confident. Autant vous dire que les créations pour le Symposium ont rarement
été mauvaises : tout le milieu les regardait ! J

Les dernières que j’ai vues venaient de l’agence Amen,
comme celle-ci. Au pays de la pêche sur glace, qu’ajoutez ? La direction
artistique festive colle impeccablement avec la fin d’année. Bref, une pub
parfaite, mais totalement endeuillée depuis lundi : Tasso vient de nous
quitter.